Les Trois Petiotes

Les Trois Petiotes

Valérie dans son chai flambant neuf

Sentir la terre respirer…

Il n’y a pas que le silence qui règne sur les vignes du Domaine Les Trois Petiotes. Il y a la nature aussi.

Aigrettes de pissenlits, crucifères verdoyants, herbes mouvantes et taupinières grasses parsèment un sol moelleux. Ce sont les preuves de la vie qui est encouragée sur ce micro vignoble de l’appellation Côtes-de-Bourg.

C’est en avril 2016 que je suis parti à la rencontre de Valérie Godelu.  Cette néo-vigneronne fait partie de ces femmes et de ces hommes de la vigne qui ont tout plaqué pour vivre leur passion du vin.

Les Trois Petiotes

Malbec de 40 ans, Merlot de 35 ans et Cabernet-Franc de 30 ans

Cette ancienne commerciale est originaire de Lorraine et maman de 3 filles.

En 2008, c’est à Tauriac qu’elle décide avec son mari Denis de poser ses valises et de s’enraciner sur ce plateau du Sud-Bourgeais.

Petits rendements et vins vivants

Un pacte avec Dame nature a été signé.

Les Trois Petiotes

Sols vivants et rendements en moyenne de 11hl/ha

Sur ses 3 hectares à tout casser, Valérie mène un travail méticuleux, admirable de maîtrise, dont la flamme est le précieux carburant.

Dans une quête inlassable du beau et du bon, pesticide et fongicide ont été bannis, afin de proposer de véritables petits bijoux. La propriété est certifiée en agriculture biologique.

Selon Valérie, son vin est « une aventure familiale et artisanale guidée par la volonté de transmettre gourmandise et plaisir. » Elle souhaite que son approche permette à ses vins de refléter et de pleinement exprimer l’